L’exposition montre les moments décisifs des célébrités

Cette photo de femmes Masaï en Tanzanie résume un moment décisif pour la réalisatrice de documentaires Pratibha Parmar, une femme asiatique du Kenya qui est venue en Angleterre en 1967.Ms Parmar a fait un film sur les mutilations génitales féminines au Kenya qui a montré le travail d’Agnès, une femme Masaï qui marche de village en village pour éduquer les gens sur la façon dont la pratique ruine la vie. Cette photo fait partie d’une exposition organisée par Voluntary Service Overseas, en association avec Panos Pictures. et le gardien. L’exposition présente les moments déterminants de la découverte culturelle par une série de célébrités, y compris l’explorateur Sir Ranulph Fiennes, le député Oona King, et le vétéran de la guerre des Malouines Simon Weston.Ms Parmar, qui a fait le film avec l’écrivain Alice Walker, dit dans Commentaire accompagnant la photographie: «Il est impératif de la voir comme une torture et non comme une culture, et j’ai appris cela en parlant à beaucoup de femmes africaines qui travaillent contre la pratique.» Agnès est une lueur d’espoir. . cancer du col de l’utérus. À la suite de la création de Warrior Marks, le travail d’Agnès a obtenu un soutien financier et elle a mis en place un refuge pour les filles qui ne veulent pas être mutilées. »L’exposition se tiendra au Guardian and Observer Archive and Visitor Center, 60, chemin Farringdon , Londres EC1R 3GA, du 5 juin au 28 juin.