Juin 1965: Des ingénieurs installent un système de surveillance à St. Marys #throwbackthursdays

Rada Tiodorovich, infirmière dans l’unité, se tient à côté du « système de boucle de bande » qui peut enregistrer en continu les ECG de six patients.

L’unité de soins intensifs médicaux à St. Marys, qui a ouvert ses portes en Décembre 1964, a été conçu pour prendre soin du patient médical gravement malade. Comme on s’attendait à ce qu’un bon nombre de patients admis dans l’unité souffriraient d’un certain type de maladie cardiaque, il a été décidé d’installer un équipement de surveillance dans trois pièces, qui informerait immédiatement le personnel médical au poste de soins ou au chevet du patient. du développement de l’urgence cardiaque.

Au moyen de petites électrodes placées sur la poitrine du patient, l’ECG (activité électrique du cœur) a été observé à la fois sur le petit écran rond de l’unité de chevet et sur le grand écran de 17 pouces du moniteur central. les patients.

La fréquence cardiaque a été lue sur des compteurs dans les moniteurs central et de chevet. L’augmentation ou la diminution du taux au-delà d’un niveau prédéterminé a déclenché une alarme à la station des infirmières.

Des dispositions ont également été prises pour qu’un stimulateur cardiaque stimule électriquement le cœur. Cette stimulation a été instituée automatiquement si la fréquence cardiaque ralentissait en dessous d’un niveau prédéterminé ou s’arrête. Un défibrillateur (pour arrêter certaines irrégularités dangereuses dans l’action cardiaque) a été actionné au chevet du patient ou synchronisé avec l’ECG de sorte qu’un modèle d’onde particulier a déclenché son fonctionnement.

James Isaacson et Wilfred (Bill) Hoffman de Clinic Engineering complètent l’installation du moniteur central dans l’unité de soins intensifs médicaux de St. Marys.

ECG sur six patients ont été enregistrés en continu sur bande magnétique. Cette bande a été effacée sauf lorsqu’une situation aiguë s’est produite qui a déclenché l’alarme. L’enregistreur a ensuite relu automatiquement la minute précédente de l’ECG afin que le tracé effectué juste avant et pendant l’épisode aigu soit disponible.

Deux enquêtes (l’une des quatre premières semaines de fonctionnement de l’unité, la deuxième des douze semaines suivantes) ont montré que 41 patients étaient «surveillés» pendant seize semaines. Au cours de la période de douze semaines, le diagnostic d’admission chez 83 des 144 patients était un type de maladie cardiaque.