Geoffrey Laurence Scott

Geoffrey Laurence Scott a étudié à l’Université de Cambridge et à l’Hôpital St Bartholomew, à Londres. Il s’est qualifié, la première place dans son année, et a commencé des travaux de maison chez Barts avec monsieur Ronald Bodley Scott, où il a rencontré sa future épouse, Jane, alors un étudiant en médecine. Il a ensuite déménagé à l’hôpital St Thomas, en tant que conférencier puis maître de conférences, où il a rédigé sa thèse sur l’effet hémolytique de la dapsone. Il a déménagé à Bristol en 1973 comme hématologue consultant à la Bristol Royal Infirmary et Weston super Mare , poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 2001. Il a été membre du comité des nominations consultatives de nombreux hématologues consultants de la région du sud-ouest. Au cours des années 1990, il a participé au développement de l’unité d’hématologie Avon, maintenant un service régional composé de six hématologues. Tout au long de sa carrière, il s’est montré très intéressé par les manifestations hématologiques de la maladie systémique et par l’interface de l’hématologie avec la médecine générale. Toujours médecin avant tout, il était un enseignant enthousiaste et talentueux d’étudiants de premier cycle et d’hématologues stagiaires. Ses intérêts de loisirs comprenaient l’équitation, le jardinage, le théâtre et l’ornithologie. Sa retraite a été marquée par le développement d’une maladie articulaire auto-immune débilitante. Il était un bon ami et un mentor pour son personnel médical, de laboratoire et infirmier, dont beaucoup restaient en contact avec lui et retrouvaient des patients pour dire au revoir à la cathédrale de Bristol. 12 février 2007.Geoffrey laisse dans le deuil son épouse, Jane, également consultante à Bristol, et son fils Matthew, professeur à l’Université de Reading.