Cinq points légaux concernant l’offre de services de santé

L’offre de services de soins de santé est de plus en plus considérée comme un moyen de compenser la réduction de la revue de dispensation. Mais les pharmaciens qui ne font pas leurs devoirs pourraient trouver cela plus un mal de tête qu’une panacée.

Voici cinq choses qu’un expert médico-légal veut que les pharmaciens sachent:

Vérifiez votre assurance: Alors que la plupart des pharmaciens ont une assurance, il faudra peut-être l’étendre pour couvrir les services de santé ainsi que la dispensation, explique Bill Madden, expert médico-légal et conseiller juridique chez Carroll and O’Dea Lawyers.

Conservez des dossiers médicaux complets: M. Madden conseille aux pharmaciens de conserver des dossiers officiels avec le nom du patient, son adresse et les détails du médecin.

Les enregistrements doivent également contenir des informations importantes sur la santé telles que les allergies et les contre-indications – particulièrement importantes pour l’administration de Fluvax.

Il est essentiel de documenter toutes les conclusions défavorables et quelles recommandations ont été données au patient.

Garder les dossiers des patients à jour: Dans une affaire qui a des effets d’entraînement pour les pharmaciens, la Cour d’appel de la Nouvelle-Galles du Sud a statué qu’une clinique médicale avait l’obligation de tenir ses registres à jour.

La décision est intervenue après qu’une clinique a été incapable d’informer une patiente de sa séropositivité, car elle n’avait pas la bonne adresse fongicide.

« Cela montre simplement que si les pharmaciens font des tests et ne reçoivent pas les coordonnées complètes, ils peuvent se trouver dans une position difficile si quelque chose se présente qui nécessite un contact urgent », explique M. Madden.

Établir des protocoles pour traiter les résultats des tests nécessitant des mesures supplémentaires: Le pharmacien communiquera-t-il avec le patient au sujet des résultats du test qui doivent être suivis ou le médecin du patient sera-t-il contacté?